Nos Magasins

Retrait possible en 2H en magasin selon disponibilité des produits

CHOISIR SA PROTECTION ANTICHUTE 

Le travail en hauteur est réglementé au vu des risques potentiels de chutes. Les chutes sont la cause de la majorité des accidents du travail c’est pourquoi les équipements de protection individuelle doivent répondre à certaines normes. Le système antichute est constitué d’un dispositif d’ancrage, d’un harnais puis d’un dispositif de connexion, cependant, il doit être adapté en fonction des besoins.

LE DISPOSITIF D'ANCRAGE

Le dispositif d’ancrage doit se positionner de préférence au-dessus de la tête de l’utilisateur pour le maintenir en y respectant la norme EN 795.

Un point d’ancrage beaucoup trop bas entraînera une chute libre importante équivalente à la longueur de la longe car celle-ci ne sera pas assez tendue pour assurer un bon maintien. Le choix de votre dispositif doit donc tenir compte du facteur de chute qui détermine le rapport entre la hauteur de la chute et de la longe utilisée.

Il existe deux types de point d’ancrage : les points d’ancrage uniques qui se distinguent avec un seul anneau ou œillet d’ancrage et les points d’ancrage sur câble ou rail permettant une meilleure mobilité de l’utilisateur sur toute la longueur du dispositif. Cependant, une activité sur les toits nécessite un dispositif différent, une utilisation des crochets d’échelle répondant à la norme EN 517.

LE HARNAIS H2

Le harnais antichute a été conçu pour le travail en hauteur comme sur les toits mais il n’assure pas une protection maximale pour le travail suspendu. Il possède 2 points d’ancrage (sternal et ventral) permettant de maintenir l’utilisateur en position verticale lors d’une chute. Il doit respecter la norme EN 361.

Le harnais antichute et le harnais de maintien de travail offrent plus de renforts avec quatre points d’ancrage en position sternale, ventrale et latérale pour maintenir l’équilibre de l’utilisateur. Il doit respecter les normes : EN 361 et EN 358.

Le harnais antichute de suspension possède 5 points d’ancrage. Il se différencie par un point d’ancrage ventral supplémentaire, d’une ceinture et de tours de cuisse très confortable grâce à sa composition de mousse afin d’éviter quelconques frottements. Il doit respecter les normes EN 361, EN 358 et EN 813.

DISPOSITIF DE CONNEXION

Les longes à absorption d'énergie, les enrouleurs à rappel automatique et les mousquetons sont les dispositifs qui permettent de rattacher les travailleurs au point d'ancrage sur la structure, de manière à faire le lien entre le point d'ancrage et le harnais complet du travailleur. Ces connecteurs vont retenir la chute avec une force d'impact limitée sur le corps de l'utilisateur et finalement arrêter la chute sur une distance spécifique afin de protéger le travailleur. Le choc d’une chute ne doit pas dépasser 600 décanewton (seuil d’occurrence des lésions) c’est pourquoi le matériel doit répondre à des normes spécifiques pour assurer la sécurité.

Une longe sans absorbeur n’est pas considérée comme une longe antichute et cela même sur une faible hauteur. Une longe destinée à réceptionner une chute doit répondre à la norme EN 355 car elle peut limiter les forces exercées sur le travailleur. Les longes EN 364 préviennent uniquement le risque de chute et les longes EN 358 assurent la sécurité pour travailler les mains libres.

Les connecteurs et mousquetons utilisables pour les travaux en hauteur répondent à la norme EN 362. Ils sont généralement en acier avec des formes et des systèmes de verrouillage variés pour répondre à des usages spécifiques. Assurez-vous que le mousqueton soit adapté à l’usage prévu et compatible avec le matériel connecté, il doit être bien positionné et bien fermé.

Un appareil antichute à rappel automatique sera marqué EN 353 ou EN 360 permettant à son utilisateur de se déplacer facilement tout en restant sécurisé. Il existe différents connecteurs pour le système d'antichute rappel automatiques (EN 360), autrement appelés enrouleurs, dont certains sont dotés d’une sangle en polyester limitée à 2 mètres pouvant être simples ou doubles. Ils sont généralement portés par le travailleur qui est connecté son harnais.

D’autres possèdent un câble et une longueur importante de 6 à 50 mètres pouvant être connectés au point d’ancrage ainsi qu’au harnais du travailleur. Pour plus de fonctionnalité, certains connecteurs sont dotés d’un treuil de sauvetage intégré avec leur fonction antichute. N'oubliez pas de prendre en compte que certains enrouleurs fonctionnent uniquement si le système d’ancrage est positionné au-dessus du travailleur. 

Les antichute coulissants (EN 353) sont quant à eux recommandés pour les travaux à la verticale. Le système coulissant peut être rigide (avec un câble) répondant à la norme EN 353-1 ou flexible (avec une corde) répondant à la norme EN 353-2. En cas de chute, le dispositif se verrouille instantanément.

NOTRE SÉLECTION POUR LA PROTECTION ANTICHUTE

Nos Produits
Nos services